Rendez-vous avec toi-même

Voici une transcription de l’épisode. 
il y a une fiche récap à télécharger à la fin de l’article !


Il y a quelques temps en ouvrant mon agenda j’ai parcouru les rdv programmés, je voyais les quelques noms de personnes que j’allais voir dans la semaine, j’étais super enthousiaste d’en revoir certaines, de prendre de leur nouvelles, d’en rencontrer d’autres et je me suis amusée a me dire : mais pourquoi j’ai pas pris rendez-vous avec moi, je parie que je sais plus de choses sur ma sœur que sur moi-même !!

Comment on fait pour se rencontrer? c’est trop bizarre dit comme ça, mais à part se croiser dans le miroir on prend pas vraiment le temps de se poser de questions. La vie t’embarque, tu fonces, tu squattes, si quelqu’un a besoin de toi, tu y vas, tu te poses même pas la question, mais toi, toi-même est-ce que tu prends le temps pour toi, de faire une pause en tête à tête avec toi ? de t’aider quand ton corps dit HELP !!!

La méditation

Oui, c’est loin d’être nouveau, c’est devenu un sujet très tendance, un sujet, mais pas une pratique bien qu’elle aie fait son entrée dans les classes d’écoles depuis quelques années. J’entends des parents dire que c’est too much , dire que leurs enfants ont juste besoin de vivre leur vie, de bouger, d’être dans l’action et c’est vraiment dommage.

Les sollicitations du quotidien sont bien différentes de celles d’il y 20 ou 30 ans, ce n’est pas du tout une question de « c’était mieux avant » mais un simple constat, aujourd’hui tout va à fond en permanence : les musiques en magasins, les parfums d’ambiance, les réseaux sociaux, l’information la surinformation la contre information. Il faudrait avoir un avis sur tout, tout le temps et traverser en même temps ce climat ambiant qui peut nous rendre si flottant, si difficilement ancré peu importe notre âge.

Alors il faut parfois faire une PAUSE, dire STOP, respirer un grand coup et repartir,… Ah si c’était aussi simple… et bien je vais te dire, je pense que oui c’est presque aussi simple : Seule condition, le vouloir !
La méditation c’est quoi au juste ?

La méditation : Une pratique d’entraînement de l’esprit favorisant le bien-être mental.
—————-

On pourrait dire que c’est un outil qui booste l’attention dans l’instant présent (j’y reviendrai). La méditation permet plus de positivité au quotidien, une meilleure conscience de son corps, des zones de tension, la capacité à s’auto-scanner et donc prendre de meilleures décisions. Elle peut également nous aider à renforcer notre confiance en nous.
Et oui, c’est dans cet état « l’instant présent » que tu es capable de mettre des mots sur tes propres besoins, d’être en pleine conscience de ton corps, et de déterminer plus justement ton état émotionnel.

A l’école on parle d’éducation émotionnelle : comment apprendre à identifier ses ressentis ses émotions dès le plus jeune âge.
En pratiquant la méditation, tu développes tes capacités d’auto observation, et ainsi une sensibilité plus forte à qui tu es en tant que personne.
Du coup tu te connais mieux, tes qualités comme tes défauts. Et… toi-même tu sais, à qui on fait confiance ? à quelqu’un que l’on connait, qui ne nous ment pas et que l’on sent bien, alors aujourd’hui, est-ce que tu as confiance en toi ?

Bien sûr ça permet aussi de lutter contre tes démons, tu peux piocher dans la liste : l’angoisse, la culpabilité, la douleur, l’insomnie, la nervosité, la panique, la tristesse,…

Le plus intéressant, surtout en ce moment, est de l’envisager comme une hygiène de vie dès le plus jeune âge, comme se laver les dents !

  Des chercheurs ont montré récemment que de nouvelles voies cérébrales se créent dans le cerveau après quelques heures de pratique seulement (pas quelques heures d’un coup je te rassure). Ces changements permettent notamment de rester plus calme et de se sentir moins stressé, même dans des situations difficiles. 

La méditation permet à ton cerveau de déclencher un état de relaxation plus rapidement, d’éliminer ainsi un peu de doute et d’apprendre à faire confiance à ton mental et à toi-même en général, dans n’importe quelle situation.

Il va falloir un minimum d’implication mais tu vas voir c’est très simple, je suis sure que tu médites déjà sans le savoir. 

La méditation pleine conscience

Pleine conscience est un terme issu du bouddhisme, qui signifie un état de conscience.

—————-

Méditer en pleine conscience ça veut dire vivre le moment présent, être à l’écoute de son corps dans l’instant, en ne laissant pas son esprit se disperser dans un flot incessant d’idées, de jugements ou de préjugés, mais arriver à se concentrer pour se sentir bien conscient de qui on est, là maintenant. Méditer ne veut donc pas dire ne plus penser comme on l’entend beaucoup mais développer différemment son activité mentale.

Il faut porter ton attention sur ta respiration, respirer profondément par le nez :
– Inspirer : faire entrer la lumière,
– Expirer toujours par le nez libérer les tensions.

On se concentre, on se libère l’esprit de toutes préoccupations : ses ruminations, les émotions négatives liées au passé (culpabilité, tristesse) ou son stress lié au futur.
En y réfléchissant, on se rend compte qu’on passe beaucoup de temps à se soucier d’événements passés et à venir. Notre second souci lié au temps c’est tout ce qui concerne l’attente, encore une fois cette position nous emmène loin du présent, on attend un moment, une émotion, une concrétisation de quelque chose.

  Alors je te propose de tout arrêter et de te concentrer sur maintenant 
Où pratiquer la plein conscience ?

On peut faire ça partout : chez soi dehors, dans le métro, au travail, à la fin d’une séance de sport, juste avant de dormir assis dans une position confortable. Mais on peut tout à fait pratiquer la pleine conscience, en marchant.

Le tout est de se concentrer sur sa respiration pour avoir un point d’appui et ensuite sur tout ce qui est présent : la sensation de tes pieds au sol, l’effet du vent sur ton visage, les vêtements sur ta peau, sur la manière dont tes muscles travaillent, sur les gestes de ta cage thoracique.
Moi j’adore méditer dans l’herbe par exemple et poser les doigts sur l’herbe, ça me ramène à un état de simplicité : moi avec la nature, ça fait vraiment relativiser (ou a l’intérieur avec une musique de foret ça fait aussi le boulot) d’ailleurs j’ai appris un truc dingue en préparant cet épisode : les japonais pratiquent le Shirin-yoku « bain de forêt » pour ses bienfaits calmants, régénérateurs et de détente complète du corps et de l’esprit. Alors oui nous aussi on va « en forêt » mais plutôt pour promener le chien, faire un piquenique 😅

La pratique de la méditation peut t’apprendre une chose essentielle à ton quotidien : Arrêter d’attendre et prendre conscience de la beauté de l’instant présent. Après quelques séances tu commenceras à ressentir une sensation de calme, de paix et d’équilibre qui reste longtemps après la séance (même une séance de 5mn)

  Arrêter de voir le présent comme un entre deux mais bien comme MAINTENANT

Bien sûr plus tu pratiques plus ça devient une routine, une hygiène de vie et plus tu es envahi par la paix. Je ne vais pas aller plus loin dans la pratique parce que je suis juste passionnée pas experte, il existe une multitude d’applications pour démarrer tranquillement la méditation guidée mais tu vas vite te rendre compte que c’est très accessible seul.e et même à plusieurs, oui tu te souviens de mon crédo : Te parler de toi-même pour que tu sois mieux avec les autres.

La méditation nous donne la possibilité d’être plus attentif à nous même mais à l’autre également sous diverses formes :
– Ton état plus apaisé qui profite aux autres.
– L’envie de transmettre les bienfaits, avoir la possibilité de partager ces changements et l’enrichissement que cette pratique t’apportera.
– Démarrer une nouvelle approche : écouter une méditation guidée avec d’autres personnes.
Un pur partage qui peut s’arrêter là ou aller plus loin encore :

Quand la méditation est terminée on échange, on partage l’expérience sur ce que tu as ressenti ou sur ce qui t’as marqué, ce qui t’as traversé en allant plus loin encore dans le partage.

Il y a par exemple les séances sur instagram de Lili Barbery qui pratique le kundalini yoga. Pendant le premier confinement elle a rassemblé plus de 12 000 personnes en live sur une même méditation, on est bien d’accord que c’est plus du tout personnel ! Ce que les gens viennent chercher c’est un moment de pleine conscience, des fréquences vibratoire pour partager ce moment fort ensemble, une sorte de conscience universelle.

Après avoir écouté deux ou trois médiations guidées, tu peux aussi proposer de guider à ton tour pour quelqu’un avec qui tu as envie de partager l’expérience. tu n’es pas expert.e et ce n’est pas important, l’intérêt c’est que cette séance où tu ne seras pas celui ou celle qui médite tu vas partager ta façon de raconter une méditation. Avec un enfant c’est génial, à la fin de la séance tu peux dire : « aujourd’hui c’est mon tour, demain c’est toi qui me guide ! » Ca implique que lui aussi est capable de le faire, capable d’être ce guide pour les autres et surtout pour lui même, j’ai testé c’est très intéressant. En ces temps particulièrement nouveaux ce type de pratique permet de développer une attitude ouverte et bienveillante envers les personnes autour de toi, c’est assez magique et facile. J’avoue parfois ça se transforme en un moment de franche rigolade mais peu importe au final ! Le guide en herbe va même peut-être y prendre goût et faire preuve de créativité pour les séances à venir,.. je ne t’ai pas dit ?

  La méditation permet aussi d’être créatif.ve : être disponible pour l’instant présent laisse de la place dans ton cerveau et de nouveaux espaces de liberté, frais et oxygénés 

Oh comme ça fait envie 😍😍😍. Oui c’est pour moi une découverte majeure de la méditation, avant de démarrer un projet créatif ou quand je suis bloquée sur un projet je fais une séance de méditation de 10mn par exemple, très souvent les réponses viennent à moi ou me permettre d’aérer ma pensée, mon schéma mental pour trouver d’autres solutions !

Méditer pour devenir résilient.e

Résilience : capacité à surmonter les chocs traumatiques.

—————-
On peut dire d’une personne qu’elle est résiliente lorsque, plutôt que de nier les évènements ou de s’enfoncer dans la tristesse et la dépression à cause d’eux, elle parvient à y faire face, a ressortir plus fort de ses expériences, à rester optimiste et confiant.
Pas facile quand on a pas ça en soi !! Comment on fait pour devenir resilient quand c’est pas dans notre nature quand c’est trop dur pour toi, quand tu as vraiment la sensation que tout est contre toi ? et bien,… tu prends rdv avec toi-même, tu te cales des sessions dans ton agenda si il le faut, avec des alarmes automatiques et c’est parti !

 
Voici un résumé.
Prendre rendez-vous avec soi :

 

Se recentrer sur l’instant présent va te permettre de prendre petit à petit l’entière responsabilité de ta vie, de tes besoins et de ton avenir. Tu vas apprendre à gérer les choses de la vie avec soin, sainement, sans jugement, écouter tes ressentis, tes sensations tes émotions, et celles des autres

Une dernière chose, prendre rdv avec toi c’est comme tinder, des fois ça matche des fois pas, sois patient.e ça va venir, promis, ne t’arrête pas au premier essai 😉

Tu peux télécharger le résumé ici 👉
et surtout me raconter comment se passent tes premières séances ici en commentaires ou sur instagram @toimeme.lepodcast

Post a Comment

*

code

Hey Learning!

Réveillons la formation en ligne 👀 avec des modules sur-mesure capables de rendre l’apprentissage ludique et efficace !